Archive for April, 2015

April 30, 2015

STEWARD’s integrated WASH program launched

STEWARD’s integrated WASH program launched
by Mustapha Sesay
mustaphasesay25@yahoo.com
Water & Sanitation Media Network Sierra Leone

The official launch of the water, sanitation and hygiene (WASH) component of the Sustainable and Thriving Environments for West Africa Regional Development Program (STEWARD) was held at the Hub Hotel Conference hall at Wilberforce on Thursday 30th April 2015.
The Mano River Union and the United States Forest Service, and International Programs are currently implementing the third phase of the Sustainable and Thriving Environments for West Africa Regional Development Program (STEWARD), which commenced in 2011. The program aimed at positively contributing to the conservation of the vast natural resources and unique biodiversity in the sub-region and promoting sustainable development in MRU Member States (Sierra Leone, Guinea, Liberia and Cote d’ Ivoire). A key component of the program is the provision of water, sanitation and hygiene (WASH) services to forest communities as strategic intervention to re-enforce the conservation objectives of the program and improve the health and wellbeing of the people.
The goal of the STEWARD’s WASH component is to contribute to improved health and climate resilience of forest communities. It is all about educating communities protect and develop key drinking water sites, and solid planning, sitting and construction for sanitation facilities. It hopes to increase the use of sanitation service by 5, 000 people by the end of the program, increase use of improved drinking water for 20, 000 people, and improve hygiene practices by 25, 00 people by the end of the program.
Secretary General of the MRU, Ambassador Dr. Hadja Saran Daraba Kaba described water, sanitation and hygiene as very important for the sustainability of life. She profited out that concrete steps have been taken to sustain the STEWARD program and ensure that it achieves its desired objective. She admonished all to join hands together so that the program betters the lives of the intended beneficiaries. ‘
The United States Ambassador to Sierra Leone, John F. Hoover described West Africa as very rich in natural resources, yet the Sub-Region faces threat in preserving those resources. He added this was why the STEWARD program was launched to conserve biodiversity and improve rural livelihoods in critical trans-boundary landscapes in the Upper Guinean Tropical Forest Ecosystem.
Representatives from the Ministry of Finance and Ministry of Health pledged government’s commitment to ensure that the program achieves its desired goal.
Paramount Chief Kandeh Sorie Ka-Kanday III of Tambaka Chiefdom in the Bombali District revealed that the project has helped them so mucpix at ceremonyh. “We are now serving as champions in preserving the forest as we have stopped cutting down trees and hunting wildlife animals,” he said, and promised that he will not relent in implementing by-laws to protect the environment for their own safety.

Advertisements
April 19, 2015

Conférence de presse sur la 1er Edition du SIMED : Les organisateurs se disent prêts

Amani Mounkaïla (Niamey)

Le comité d’organisation  du Symposium International des Médias pour le Développement durable à l’horizon 2030 (SIMED), a animé le jeudi 16 avril 2015, une conférence de presse à la Maison de la Presse de Niamey pour informer et sensibiliser les medias et les différents acteurs des objectifs du SIMED, les conditions de participation et la contribution de tous les acteurs pour la réussite de cette grande rencontre prévue pour se tenir du 3 au 5 mai prochain à Niamey. C’était en présence de tous les partenaires techniques et financiers, Water-Aid, EAA, Airtel-Niger, SPEN, Aide et Action, SNV, Swissaid, Oxfam, Plan-Niger, PNUD

Les officiels au cours de la conférence de presse

Les officiels au cours de la conférence de presse

Le président du SIMED, M. Ousmane Dambadji a à travers sa communication, expliqué les contours de la rencontre de Niamey, les objectifs et les conditions de participation. Il a interpellé les journalistes dans la nécessité de s’investir plus dans le développement au profit des populations. Selon Ousmane Damdadji, la rencontre de Niamey sera en engagement des médias pour un monde meilleur.

En effet, cette première édition de SIMED est une approche participative née d’une concertation des journalistes de plusieurs pays, organisée par le REJEA et le RENJED soutenue par les partenaires aux développements.

Cette rencontre vise en autres objectifs de permettre aux journalistes de réfléchir pendant les trois jours, afin de prendre des engagements pour soutenir les Etats dans la mise œuvre des objectifs post-2015.

Cependant, les différentes analyses ont démontré qu’au 31 décembre 2015, échéance des réalisations des  OMD pour la réduction de l’extrême pauvreté et la faim ; l’assurance d’une éducation primaire pour tous ; la promotion de l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes ; la réduction de la mortalité infantile ; l’amélioration de la santé maternelle ; le combat contre le VIH-sida, le paludisme et d’autres maladies et la lutte pour un environnement durable ne seront pas atteint dans l’ensemble.

Mais ce qui est important pour les OMD, c’est la prise de conscience, par les Etats et l’opinion publique, des souffrances et des conditions de misère extrême endurées par un grand nombre d’individus. Les chiffres révoltants en termes de mortalité maternelle et infantile, le taux d’éducation extrêmement bas dans bon nombre des pays et du faible taux d’accès à des services d’eau et d’assainissement ont incité les gouvernements africains à prendre des engagements publics visant à améliorer le sort des populations cibles et d’impliquer la société civile aux cotés des Gouvernements afin d’atteindre ces objectifs.

Même si le bilan de la réalisation des OMD à quelques mois de l’échéance affiche des progrès significatifs à travers le monde, il n’en demeure pas moins que beaucoup reste à faire, particulièrement en Afrique subsaharienne. Ainsi, les dirigeants du monde, sous l’égide des Nations Unies, ont travaillé dans la mise en place d’un programme post-2015 avec une échéance de 2030 dont l’adoption est prévue en septembre 2015.

Les Chefs d’État et de Gouvernement de l’Union Africaine, réunis lors de la 22ème session ordinaire de la Conférence de l’Union le 31 janvier 2014, sont unanimes sur une position commune africaine qui abordera de nombreuses problématiques telles que, mettre fin à la pauvreté et à la faim, l’amélioration de la santé et l’éducation, bâtir des villes plus durables, combattre le changement climatique.

Toutefois, les analyses ont démontré aussi que lors de la réalisation des OMD 2015, les médias ont joué un rôle peu actif dans la sensibilisation des acteurs pour une plus grande participation aux échéances prévues. Pour cela l’agenda 2015-2030 compte impliquer les médias dans la réalisation des objectifs 2030 d’où l’initiative du Symposium International des Médias pour le Développement Durable à l’horizon 2030.

Les engagements qui seront pris vont être remis au Président de la république, Mahamadou Issoufou, qui les remettra à son tour à ses pairs africains.

Au cours de cette conférence de presse, plusieurs partenaires au développement ont pris la parole pour réitérer leur engagement à soutenir le SIMED pour sa bonne réussite. Des questions et réponses des journalistes ont permis aux participants de comprendre les enjeux du SIMED.

April 3, 2015

Symposium International des Médias pour le Développement durable (SIMED) : Les acteurs se préparent

Amani Mounkaïla (Niger)
Le mercredi 1er avril 2015, le Réseau des journalistes pour l’eau, l’hygiène et l’assainissement (REJEA) et le Réseau nigérien des journalistes pour l’éducation et le développement (RENJED) ont initié une rencontre avec les Partenaires Techniques et Financiers du secteur de l’eau et de l’assainissement au siège de l’Agence Panafricaine Intergouvernementale EAA « Eau et Assainissement » en Afrique. Le but de cette rencontre et d’échanger avec les partenaires du secteur de l’eau et assainissement sur l’évolution des préparatifs et recueillir leur avis et suggestion pour la bonne organisation du symposium prévue pour se tenir du 3 au 5 mai 2015 à Niamey.

Les membres du RENJED avec les partenaires

Les membres du RENJED avec les partenaires

Au nombre des partenaires présents, nous avons WaterAid, SNV, EAA, SEEN et Eau Vive. Les différents partenaires ont tour à tour donné leur avis sur la grande rencontre de Niamey et ont exprimé leur adhésion pour la bonne marche de ce rendez-vous international.
En effet, l’objectif des organisateurs de ce symposium est d’accompagner les gouvernements africains et au-delà dans la mise en œuvre des politiques publiques de développement dans les secteurs sociaux de base. Cette motivation résulte aussi de l’engagement des Partenaires techniques et financiers d’accompagner les médias nationaux et internationaux à s’investir pleinement dans le développement durable.
Notons que les Objectifs du Millénaires pour le Développement ne seront pas atteints par beaucoup de pays. Cette situation pousse les Nationaux Unis à s’engager dans une nouvelle dynamique post -2015 pour le bien être de la population mondiale.
C’est pourquoi, la contribution des médias dans la mise en œuvre des politiques nationales va permettre de réduire les inégalités pour la fourniture inclusive et équitable des services sociaux de base du Programme de Développement Durable Post 2015 thème principal du symposium.
Plus de 400 participants remettront à son Excellence, le Président de la république du Niger Issoufou Mahamadou, les engagements des médias pour accompagner les objectifs post 2015. Le président du Niger transmettra à son tour ces engagements à la 70e conférence des Nations Unis en septembre 2015.