Posts tagged ‘pne-benin’

December 17, 2018

Elaboration du Plan National de Sécheresse du Bénin : Une réunion technique se tient demain à Cotonou

Alain TOSSOUNON (Cotonou/Bénin) -Dans le cadre de l’élaboration du Plan National Sécheresse du Bénin, les personnels de structures scientifiques, techniques ou de coopération qui sont actifs dans les secteurs liés à la sécheresse ou affectés par les différents impacts de la sécheresse, tiendront demain 18 décembre, une rencontre technique à l’INFOSEC de Cotonou. Le partenariat régional de l’eau de l’Afrique de l’ouest (GWP-AO) et le Partenariat National de l’Eau du Bénin (PNE-Benin) appuient techniquement et financièrement le Ministère en charge du Cadre de Vie et du Développement Durable dans le processus d’élaboration.

Vers une gestion intégrée de la sécheresse au Bénin

A l’instar du Burkina Faso qui dispose de son Plan national Sécheresse, le Bénin se prépare à se doter de ce précieux document pour contrer efficacement le phénomène.  Cet atelier qui réunira toutes les structures concernées directement ou indirectement par la gestion de la sécheresse sont invitées à apporter leur contribution technique au document. La rencontre servira à faire l’état des lieux en matière de lutte contre la sécheresse au Bénin, à identifier les dispositifs existants relatifs à la gestion des crises de sécheresse, proposer le cas échéant, des moyens d’améliorer les mécanismes de gestion de crise existants.

Au terme de cet atelier technique, les participants sont appelés à inventorier et répertorier les ressources, appuis et capacités disponibles dans le cadre de la lutte contre la sécheresse au Bénin, à identifier les mécanismes et dispositifs existant dans le cadre de la gestion de la sécheresse au Bénin et faire des propositions concrètes pour améliorer et renforcer les mécanismes de gestion de crise existant et les sources d’appui technique et financier.

May 1, 2015

Assemblée Générale des partenaires du GWP/AO: Les défis liés à l’agenda post-2015 à l’ordre du jour

Alain TOSSOUNON (Bénin) 

Le Bénin abritera du 6 au 8 mai 2015 la 6e Assemblée Générale des partenaires du Réseau ouest-africain de l’eau (GWP/AO). Une rencontre  attendue pour donner de nouvelles orientations stratégiques  dans la recherche de synergie  indispensable pour donner un coup d’accélérateur  au développement des pays de la région.

André TOUPE, Président du PNE-Bénin

André TOUPE, Président du PNE-Bénin

C’est sous le thème « L’Afrique face aux défis du développement post-2015 : quel rôle pour les partenariats dans le contexte du changement climatique »  que se déroulera les assises dans un contexte particulier.

En effet, l’année 2015 est une année cruciale pour la communauté internationale appelée à faire l’évaluation des OMD avant de lancer les Objectifs de Développement Durable (ODD). De même, elle s’apprête pour la 21e Conférence des Parties qui se tiendra en novembre à Paris pour la définition d’un nouvel accord sur les changements climatiques. En choisissant ce thème, le réseau entend préparer les Partenariats Nationaux à accompagner les pays dans cette nouvelle dynamique pour l’atteinte des nouveaux Objectifs de développement durable et ce, dans un contexte de changement climatique.

Se réjouissant du choix du Bénin pour abriter ce grand événement qui se tiendra pour la première fois en terre béninoise depuis l’avènement du Partenariat National de l’Eau du Bénin (PNE-Bénin), le Président du PNE-Bénin, André Toupé, souligne que le thème est en parfaite cohérence  avec les enjeux de l’heure. Il précise que l’Assemblée Générale sera constituée de deux grandes parties. Une première partie sera consacrée  au rapport d’activités du Président du réseau et le programme de travail pour 2015. En dehors de cette partie qu’il qualifie d’habituelle, les partenaires échangeront sur les préoccupations du moment. « Nous sommes appelés a tirer leçons des OMD afin de mieux s’engager pour les ODD », soutient André Toupé. Au-delà des réflexions qui seront faites, il insiste sur la nécessité de travailler ensemble avec tous les partenaires (OSC, parlementaires, journalistes, jeunes…) pour mettre en œuvre un plaidoyer fécond pour les ODD surtout que tous les points de vue convergent vers la nécessité de faire de l’eau, un Objectif parmi les 17 priorités retenues par le groupe de travail des Nations Unies.

Sur le plan des préparatifs, le PNE-Bénin ensemble avec ses membres, s’activent et se disent fin prêt pour faire de cette rencontre une réussite. Surtout, ils nourrissent l’espoir que les conclusions de cette Assemblée  contribuent à  booster  la marche irréversible du Bénin en matière  de  Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE).