Nomination de G. Camille Dansou à la tête de la SONEB : Une prime à la compétence, les acteurs saluent le choix du gouvernement

Alain TOSSOUNON (Cotonou/Bénin)

Camille Dansou, nouveau Directeur Général                       de la Soneb (Bénin)

Depuis le Conseil des ministres du 16 mai, la Société nationale des eaux du Bénin (SONEB) a un nouveau Directeur Général. Après David Babalola qui a des ennuis avec la justice, Lucien Avohouémè avait été choisi pour lui succéder. Désormais, c’est Gougbé Camille Dansou qui jusqu’à cette date, était au poste d’Expert eau et assainissement à l’ambassade des Pays-Bas, qui a été préféré par le gouvernement. Sa nomination a été bien accueillie et saluée unanimement par tous les acteurs du secteur de l’eau et de l’assainissement. Car, le nouveau directeur général, au-delà de la compétence que tous lui reconnaissent, dispose d’une riche et longue expérience dans le secteur qui force l’admiration.

Diplômé de l’Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement ; (2IE ex-E.I.E.R) de Ouagadougou, Camille Dansou dispose de compétences approfondies et confirmées en matière de planification, analyse, Gestion, suivi-Evaluation et audit de programmes de développement. Egalement, en tant qu’ingénieur en génie rural, il a des compétences en matière d’études techniques de conception, conduite de processus d’appel d’offres, réalisation, contrôle et suivi des travaux de Génie Rural / Génie Civil surtout dans les domaines des services d’eau potable en milieu urbain et rural, Hygiène et Assainissement en milieux urbain et rural, Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE), Planification Delta, Énergie, Environnement et Climat, Economie et Gestion de programmes/projets, Ingénierie civile d’Infrastructures urbaines et rurales ; Aménagements hydro agricoles.

En poste à l’ambassade des Pays-Bas depuis mars 2006 après avoir été entre autres, Directeur des travaux de construction de ponts, puits et routes à l’entreprise ADEOTI Sarl (1999-2002), Camille Dansou est resté Expert Eau et Assainissement/Point focal climat jusqu’à sa nomination. Un poste qui lui aura permis d’avoir une riche expérience d’identification, d’évaluation, d’administration/gestion et le suivi-évaluation des activités soutenues par les Pays-Bas dans le sous-secteur de l’eau, hygiène et assainissement en milieu rural et urbain; de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau; et dans une moindre mesure sur les thèmes transversaux environnement / énergie / climat.

Durant ces années passées à l’ambassade des Pays-Bas, il a participé activement à la formulation et l’exécution de plusieurs projets et programmes en particulier les trois grands programmes pluriannuels, multi-composantes et multi-acteurs, PPEA-I / 2007-2012, PPEA-II / 2013-2015 et OmiDelta / 2017-2021.

Par ailleurs, apprécié de tous les acteurs du secteur, il a au cours de ces années développé une bonne collaboration avec les structures gouvernementales (ministères du plan, des finances, de l’eau, de la santé, DGEau, SONEB, DNSP, l’Institut National de l’Eau, etc.), les services déconcentrés, les communes; qu’avec plusieurs organisations non gouvernementales (SNV, EAA, PNE, etc.) et bien d’autres partenaires privés locaux et internationaux (assistance technique, évaluation, audit, etc.).  En dehors de ces structures, il faut souligner sa grande connaissance des interventions de la Banque mondiale dans le secteur de l’eau en ce qui concerne la professionnalisation de la fourniture de services d’eau, la politique d’assainissement urbain, le programme PPP de lavage des mains, le PEPRAU avec la nouvelle agence nationale de l’eau pour le milieu rural, le nouveau programme PforR AquaVie en cours de formulation, etc.. Un véritable atout pour le gouvernement qui pourra compter sur lui pour les programmes de la Banque mondiale dans le secteur de l’eau et de l’assainissement en cours de mise en œuvre.

Egalement, à l’heure où le gouvernement entreprend un vaste chantier de restructuration de la Soneb appelée à être scindée en deux sociétés (patrimoine et exploitation), il peut compter sur non seulement ses compétences et sa longue et riche expérience dans le secteur de l’eau et de l’assainissement.

Calme, pondéré avec une grande capacité d’écoute, Camille Dansou porte désormais en lui l’espoir d’assurer un accès durable à l’eau potable en milieu urbain et de combler les attentes des acteurs du secteur qui dans leur ensemble, ne manquent pas de lui manifester leur soutien et de lui souhaiter bonne chance dans ses nouvelles fonctions.

 

Advertisements
Tags: , ,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: