GESTION DES EAUX USEES : La directrice régionale de WaterAid prône le changement de comportement

Par Jacques Ngor SARR- (Dakar-Sénégal) La journée mondiale de l’eau célébrée cette année sous le thème : «Eaux usées et gestion durable de nos plans d’eau», a été l’occasion pour la Directrice régionale de Wateraid Mariame Dem d’insister sur la nécessité d’un changement de comportement pour faire face au besoin d’eau, d’hygiène et d’assainissement.

Lors d’un petit déjeuner de presse organisé ce mercredi dans les locaux de Wateraid, dans le cadre de la journée internationale de l’eau, Mariame Dem a déclaré que le changement de comportement devra être mis en exergue en ce qui concerne la gestion des eaux usées. «Si nous réglons la question de la gestion de l’eau, nous réglerons les questions liées au développement», insiste-t-elle. Saluant les efforts du gouvernement, par rapport à d’autres pays africains, concernant l’accès et la gestion de l’eau, même s’il reconnait que des efforts restent à faire, la Directrice a par la même occasion, souligné l’importance liée à l’information des populations en vue de relever certains défis.

Abondant dans le même sens, le conseiller technique du bureau régional de Wateraid, Tidiane Diallo  a rappelé que l’objectif recherché à travers ce thème est, d’arriver à réduire la production des eaux usées et de trouver des alternatives qui permettront de les traiter et de les réutiliser ensuite.

Monsieur Diallo soutient qu’en termes de priorité et d’investissement, le gouvernement du Sénégal est en train de faire des efforts considérables dans le traitement des eaux usées. Mais note-t-il, « si nous nous référons sur les indices de développements durables, nous constatons que des efforts devront être déployés d’avantages pour maintenir ce qui est acquis. C’est là où apparaît la durabilité des services et des investissements que nous avons consentis. Sur ce, l’Etat doit traiter toutes les couches de la société au même piédestal afin que l’éthique et de l’égalité soient respectés».

Le conseiller technique du bureau régional de wateraid, soutient que : « 80% des eaux que nous utilisons sont transformées en eau usée et sont rejetées dans la nature, polluant l’environnement et appauvrissant les sols. Notre objectif de développement durable est de mettre des dispositifs personnalisées d’infiltration pour pouvoir transformer, stocker et traiter l’eau pour protéger la nappe phréatique avant qu’elle n’arrive dans le sol. Cela permettra de diminuer les maladies telles que le paludisme, le choléra et autres maladies liées aux stagnations de l’eau dans les ruelles et aux manques d’assainissements».

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: