EFFET DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES SUR LA DISPONIBILITE DE L’EAU: Dr Abdoulaye Dème pose la problématique du suivi permanent de la qualité

Mamadou Lamine CAMARA (Dakar)  Plusieurs structures œuvrant pour  le bien-être  des  populations, surtout démunies, ont organisé, hier, à Dakar, une journée d’engagement avec  les parties prenantes du secteur eau, assainissement et hygiène.  Lors de cette journée organisée   par l’Ong Wateraid,  le Dr Abdoulaye Dème, enseignant   chercheur à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (Ugb), par ailleurs  spécialiste de la physique du climat, a démontré comment les changements climatiques vont affecter aussi bien la qualité et la quantité de l’eau.

Dans sa  communication  axée sur «Changement climatique et sécurité de l’eau en Afrique de l’Ouest : enjeux et initiatives en cours», l’enseignant chercheurs a clairement faits part aux acteurs que les effets du changement climatique sur l’eau vont se fait sentir sous aspects. «Le trait fondamental du  changement climatique, c’est  qu’il y aura un réchauffement. Cela veut dire que les températures vont beaucoup augmenter. Le réchauffement thermique va créer beaucoup d’évaporation des eaux de surface. Et ça va changer la qualité de l’eau et surtout, on a des concertations en oxygène. Ça c’est  lié à  l’effet thermique» a expliqué Dr Dème.

D’après ce spécialiste de la physique du climat, la deuxième conséquence de l’effet du réchauffement climatique sur le liquide précieux reste la recrudescence «des avènements extrêmes» telles que la  survenue de très fortes pluies pendant des  temps très courts. «Ces très fortes pluies en temps très  courts vont donner beaucoup de  vitesse à  l’eau qui va charrier  toutes  les saletés, faire remonter  les défections de certains  endroits. Et il y aura beaucoup de transport de polluant qui vont affecter la qualité de l’eau» a encore expliqué l’universitaire.

S’agissant du troisième effet qui se matérialise  par  l’élévation du  niveau de la mer  qui avance sur  le continent, le Dr Dème de renseigner «qu’il y aura beaucoup d’intrusion d’eau salées dans les terres. Donc, les eaux de surface qui étaient des eaux douces, de plus en plus du sel qui arrive. Ça c’est dû au réchauffement climatique», a-t-il indiqué.

Hormis ces effets dû u changement climatique  sur  la qualité de l’eau, sa quantité   aussi va     être impacter  par   la forte canicule. A en croire, l’enseignant chercheur, cette  forte canicule qui  monte de plus en  plus va également accélérer   le  processus de l’évaporation des eaux   de  surface.   Raison pour laquelle, il a invité les décideurs à intégrer «cette double vision que la quantité de l’eau   va   diminuer   et la qualité va  être dû aux températures »

En outre, le Dr Dème a plaidé pour une orientation de  la   recherche   des effets du changement climatique sur  la qualité et   la quantité  de   l’eau.  «On  ne fait pas   beaucoup d’études   sur cette question mais de plus en plus, qu’on   se prépare à aller vérifier les  eaux  souterraines  dans les  villages  et   dans   les zones les  plus reculées pour voir si l’eau que les populations consomme est potable. Dans  les  prochaines années, on aura des températures  très élevées et  la solution, ce n’est pas  les climatiseurs. Il faut que l’eau soit accessible partout», a souligné le spécialiste.

De son coté, Kelly Ann Naylo représentant de l’Unicef à cette journée, a manifesté l’engagement de sa structure  pour la protection des populations les plus  vulnérabilité. «Il ne s’agit pas seulement d’une question de pauvreté mais d’une question de vulnérabilité avec plusieurs risques» a soutenu  Kelly Ann Naylor.

2 Comments to “EFFET DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES SUR LA DISPONIBILITE DE L’EAU: Dr Abdoulaye Dème pose la problématique du suivi permanent de la qualité”

  1. Revalorisation des eaux usées pour l’agriculture biologique
    Les eaux usées domestiques contiennent de l’OR-ganie, le système de gestion actuel en fait un véritable gâchis.
    Il n’existe pas de traitement d’épuration des eaux usées, mais une simple gestion qui fait transiter les excréments du lieu de la défécation jusqu’au lieu de leur dispersion sur le sol.
    Un configuration identique à la défécation à l’air libre dont le système est censé l’éradiquer.

    Le concept d’Assainissement Biologique préserve les eaux usées de toute pollution chimique.
    L’ensemble des eaux usées est dirigé vers un site pilote de traitement -biologique, le procédé “Fosse Biologique”lyseconcept.
    Le rejet d’eau en sortie du procédé -biologique- est dispersé sur un exutoire végétalisé qui complète le traitement d’épuration du procédé en amont en purifiant le sol de la pollution urinaire. Urée, ammoniaque, azote, nitrate, potasse, phosphate, etc.
    Le liquide en sortie du procédé “biologique” contient 98% d’eau, 4% d’urine, 2% de Matière organique et de bactérie qui en font un élément fertilisant pour toute terre agricole. Un engrais naturel.
    Le concept d’Assainissement Biologique des eaux usées se décline sous la forme de projet dont celui d’arroser les terres agricoles.

    Une économie d’eau par la diminution du prélèvement sur les eaux souterraines, une salubrité publique assurée par une solution de traitement d’épuration des eaux usées, globale et définitive.
    Un nouveau marché pour de nouveaux emplois et de création d’entreprise à caractéristique écologique.
    La suppression de toute pollution d’eaux usées dans l’environnement ainsi que de tous les traitements palliatifs inefficaces.

  2. Revalorisation des eaux usées pour l’agriculture biologique
    Les eaux usées domestiques contiennent de l’OR-ganie, le système de gestion actuel en fait un véritable gâchis.
    Il n’existe pas de traitement d’épuration des eaux usées, mais une simple gestion qui fait transiter les excréments du lieu de la défécation jusqu’au lieu de leur dispersion sur le sol.
    Un configuration identique à la défécation à l’air libre dont le système est censé l’éradiquer.

    Le concept d’Assainissement Biologique préserve les eaux usées de toute pollution chimique.

    L’ensemble des eaux usées est dirigé vers un site pilote de traitement -biologique, le procédé “Fosse Biologique”lyseconcept.

    Le rejet d’eau en sortie du procédé -biologique- est dispersé sur un exutoire végétalisé qui complète le traitement d’épuration du procédé en amont en purifiant le sol de la pollution urinaire. Urée, ammoniaque, azote, nitrate, potasse, phosphate, etc.

    Le liquide en sortie du procédé “biologique” contient 98% d’eau, 4% d’urine, 2% de Matière organique et de bactérie qui en font un élément fertilisant pour toute terre agricole. Un engrais naturel.

    Le concept d’Assainissement Biologique des eaux usées se décline sous la forme de projet dont celui d’arroser les terres agricoles.

    Une économie d’eau par la diminution du prélèvement sur les eaux souterraines, une salubrité publique assurée par une solution de traitement d’épuration des eaux usées, globale et définitive

    Un nouveau marché pour de nouveaux emplois et de création d’entreprise à caractéristique écologique.
    La suppression de toute pollution d’eaux usées dans l’environnement ainsi que de tous les traitements palliatifs inefficaces.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: