Lutte contre Ebola en Guinée-Bissau: Les populations déclenchent une vaste campagne d’assainissement

José Augusto Mendonça (Guinée-Bissau)

C’est une mobilisation générale du peuple guinéen contre une éventuelle épidémie d’Ebola. Le pays tout entier a participé de 7-17 heures 30 ce jour du 30 Août, au travail gigantesque de l’assainissement de l’environnement. Ce travail a mobilisé l’ensemble de la population, les membres des organes de l’Etat, y compris les présidents de la République, l’Assemblée nationale, la Cour suprême, le premier ministre et d’autres membres de son équipe de direction et les représentants de la nation.

Un tas de déchets ramassés au cours de la campagne

Un tas de déchets ramassés au cours de la campagne

Le matin de ce jour-là, le Président de la République a donné l’exemple aux citoyens à qui il a été demandé, de nettoyer et de désinfecter l’environnement où ils vivent, dans le contexte de la lutte contre les maladies épidémiques à savoir Ebola et le choléra.

José Mário Vaz, qui a dirigé les travaux du marché central de la capitale, Bissau, connu sous le nom de Bandim, a salué l’initiative de l’exécutif qui a institué cette journée et a invité les Guinéens à prendre soin de leur environnement pour leur santé.

Il a indiqué que cette action est d’une importance capitale pour le pays et a ajouté qu’il répond à l’appel qu’il a lancé dès sa prise de fonction.

«J’espère que chaque jour sera comme aujourd’hui,” a souhaité le chef de l’Etat qui a rappelé que la lutte contre la pauvreté commence précisément avec la promotion de l’hygiène. Et d’ajouter que les citoyens doivent assumer leur responsabilité en veillant à l’assainissement de leur environnement.

Au cours de l’action, le trio de ministres qui l’accompagnaient a dit qu’il était satisfait de la conduite des activités. Résumant la position de ses collègues des Finances et de la Défense, le ministre de l’Intérieur a noté qu’il y avait une grande adhésion des populations dans leurs quartiers tout en saluant le travail des forces armées qui ont été mobilisé pour cette campagne.

Au terme de l’action, des tonnes de déchets ont été ramassés au bord des routes. Ces déchets seront enlevés par la municipalité de Bissau.

“En fait, le pays est sale et a besoin des actions de cette nature», a soutenu une jeune femme qui a participé au drainage des eaux pluviales et au nettoyage des fosses dans les quartiers de la capitale Bissau.

Ce soutien a été renforcé par un membre de l’association des résidents des régions éloignées qui a exhorté tout le monde à faire de même.

De plus, le représentant résident de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a salué l’initiative du gouvernement qu’il a jugée opportune et responsable.

Cependant, dans le même contexte, le président de l’Assemblée nationale, Cipriano Cassama qui s’est rendu vers la deuxième ville du pays, Bafata à diriger le travail de nettoyage et de désinfection du site site, ainsi que son compagnon de la Cour suprême.

Le Premier ministre, Domingos Simões Pereira a coordonné les activités dans la même région de Oio, en particulier dans Cacheu, Canchungo, Farim et Mansoa.

Toutefois, en raison du succès retentissant enregistré par cette campagne, l’exécutif a rendu public un décret pour instituer cette initiative qui se poursuivra désormais tous les derniers week-end de chaque mois.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: