Clôture de la Semaine africaine de l’eau: Le nouveau président de Amcow dévoile sa feuille de route

Idrissa SANE (Dakar)

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement du Sénégal, Pape Diouf a été élu nouveau président du Conseil des ministres africains  en charge de l’eau (Amcow). C’était le samedi dernier. Il  s’est engagé à travailler pour la maîtrise de l’eau, l’exploitation du potentiel hydroélectrique et le renforcement de la coopération.

Remise de temoin au nouveau Pdt Pape Diouf

Remise de témoin au nouveau Pdt Pape Diouf

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement du Sénégal, Pape Diouf est le nouveau président du Conseil des ministres africains  en charge de l’eau (Amcow). Il a été choisi par ses pairs  de 28  pays africains. Le ministre Pape Diouf qui  a transmis les encouragements du président de la République, Macky Sall,  aux autres ministres africains a promis de marcher sur les pas de son prédécesseur, la ministre nigériane, Sarah Reng Ochekpe. Sous ma présidence, affirme-t-il, notre Conseil va garder le cap en renforçant sa politique de gestion intégrée des ressources en eau, affiner ses stratégies et réaliser les actions nécessaires pour relever les défis auxquels l’Afrique fait face. Durant son mandat, Pape Diouf s’est engagé à faire évoluer des indicateurs aussi bien  pour les composantes accès à l’eau potable que pour l’assainissement. De plus, le bien de la nature sera exploité de manière rationnelle aux fins de soutenir le développement économique du continent.« L’accent sera mis sur la maîtrise de l’eau pour le développement de l’agriculture irriguée pour l’après 2015. A cet effet, nous travaillerons à un rapprochement avec le Conseil des Ministres africains en charge de l’Agriculture pour un plaidoyer et des actions communes pour l’atteinte de cet objectif », s’est-il exprimé.

Le ministre compte aussi donner une nouvelle impulsion à l’exploitation  hydroélectrique de l’Afrique qui n’a exploité que 7 % de son potentiel. L’exploitation de ce potentiel aurait aux yeux du ministre des effets positifs en termes de lutte contre la pauvreté, contre les maladies et contribuerait à la préservation de l’environnement. « Le deuxième facteur qui me semble essentiel est l’accès à l’énergie hydroélectrique. Il ne fait aucun doute qu’aujourd’hui, les ressources énergétiques ont un effet multiplicateur sur l’atteinte des objectifs relatifs à la réduction de la pauvreté, à l’éducation, à la santé et à l’environnement », fait-il remarquer.

La Gire

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement du Sénégal a lancé un appel pour la consolidation de la coopération autour de la gestion intégrée de la ressource eau. La gestion intégrée est la voie pour assurer la durabilité de ce bien de la nature. L’Amcow est un instrument idéal pour promouvoir sa préservation. « Amcow n’est pas une panacée ni un remède miracle. Elle reflète la volonté politique collective des Etats membres ainsi que le souci de prendre en compte leur intérêt dans le renforcement de la coopération multilatérale de nos pays. Nous devons être ensemble, et gérer en commun ce qui nous est tous indispensable : l’eau », argumente-t-il.  Le ministre a félicité le secrétaire exécutif, Mbaï Mass Taal et son équipe ainsi que le comité d’organisation de la 5e édition de la Semaine africaine de l’eau. La prochaine édition aura lieu en Tanzanie.

Idrissa SANE

Tags: , , ,

One Trackback to “Clôture de la Semaine africaine de l’eau: Le nouveau président de Amcow dévoile sa feuille de route”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: