Lancement du Prix panafricain « OR BLEU » : Célébrer l’excellence dans la préservation des ressources en eau

Alain TOSSOUNON (Bénin) 

Avec le soutien de ses partenaires, Le cabinet Eau Afrique au Bénin, a lancé la 2e édition du Prix pour la préservation de l’eau, «OR BLEU». Une compétition destinée à mettre en lumière les meilleures initiatives de préservation des ressources en eau et à récompenser les acteurs, détenteurs de projets innovants et originaux en matière de développement durable.

Nadine Maryse KPONDJO, lauréate du Prix ORBLEU 2013, catégorie "Recherches Appliquées"

Nadine Maryse KPONDJO, lauréate du Prix ORBLEU 2013, catégorie “Recherches Appliquées”

Distinguer et valoriser chaque année, les initiatives qui font école pour la préservation des ressources en eau. C’est l’objectif du Prix Or bleu qui après une première édition réussie, prend désormais une dimension panafricaine. Ouvert aux Maires, Chercheurs et Innovateurs de notre continent africain, trois principaux prix sont ouverts. En premier, le prix « Leadership Municipal » qui récompense la ville africaine qui se dote d’un système performant de gestion et de préservation de l’eau ou qui développe en faveur des communautés, de meilleures pratiques de protection des ressources en eau. Le deuxième prix destiné aux chercheurs des universités et centres de recherches, intitulé « Recherches appliquées », honore les travaux de recherches scientifiques ou techniques publiés et/ou des publications de portée scientifique ayant permis de faire progresser significativement la résolution d’un problème spécifique relatif à la protection des ressources en eau. Enfin, le prix « Innovations éco-technolo¬giques » récompense un acteur ou un groupe d’acteurs ayant inventé ou mis sur le marché, une innovation en matière de produit, de pro¬cédé ou de service dans l’un des six domaines du concours. Au nombre des domaines, nous avons l’Approvisionnement en eau potable, l’économie de l’eau, la Gestion intégrée des ressources en eau, l’hygiène et l’assainissement de base, l’eau et la sécurité alimentaire, le changement climatique, l’eau et énergie, l’eau et biodiversité. Pour garantir la transparence et une meilleure sélection, le Cabinet Eau Afrique a mobilisé un jury composé d’universitaires et spécialistes du secteur de l’eau. Dans ses choix, le jury se laissera impressionner par les initiatives innovantes dans les huit (8) domaines énumérés. Pour la première édition, le Jury était présidé par Euloge Agbossou, Professeur Titulaire CAMES des Sciences de l’Eau, directeur du Laboratoire d’Hydraulique et de Maitrise de l’Eau (Faculté des Sciences Agronomiques de l’Université d’Abomey-Calavi-Bénin). Ce jury avait examiné près de 1000 candidatures dans les différentes catégories. La date limite de dépôt des candidatures est pour le 31 juillet 2014.

Tags: , , ,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: