Préservation de la dignité des femmes : 277 villages du Niger introduisent la construction des toilettes dans la dote

Idrissa SANE ( Envoyé Spécial)

La construction des toilettes est une valeur contraignante pour les hommes qui cherchent une femme dans les 277 villages qui ont été certifiés fin  de  la défécation à l’aire libre au Niger. L’approche est un bon exemple à vulgariser pour les autres pays où l’on dénombre encore des milliers de personnes qui ne disposent pas de toilettes décentes.

( Cotonou-Bénin). L’adaptation de l’Assainissement piloté par la communauté (Atpc) fait son chemin en Afrique. Le Niger a apporté une touche assez originale dans la réplication de cette approche importée de l’Inde. Au Niger,  les 277 villages  certifiés fin de la défécation à l’air libre exigent  à l’homme qui cherche la main d’une de leurs filles  de  construire  des latrines chez-lui. C’est une condition non négociable. Cela est aussi un indicateur de la prise de conscience que l’eau, c’est la vie et que l’hygiène, c’est la dignité. « Les 277 villages déclarés fin de la défécation à l’air libre ont institutionnalisé la construction des toilettes chez l’homme qui  prétend épouser  une de leurs filles. C’est une condition déterminante dans le cérémonial des fiançailles. Parce que le gendre  s’assure que sa fille une fois mariée n’aura pas de problème d’accès aux toilettes », explique le président du Réseau nigérian des journalistes pour l’hygiène et l’assainissement, Ousmane Dambadji. Cette valeur contraignante est  pertinente au regard des exclusions dont certaines femmes sont victimes lors de leurs périodes de menstruations. Selon Rokhya Aidara de Wsscc, qui cite un rapport d’une organisation onusienne chaque jour 800 millions de femmes voient leurs règles à travers le monde. La gestion des périodes de menstruations est pourtant un sujet tabou dans beaucoup de pays musulmans. D’une manière globale, les menstruations ne sont pas bien prises en compte dans les approches. C’est à juste raison la jeune fille Gloria Steinem déclarait dans une revue que  « si les hommes pouvaient avoir leurs règles, celles-ci seraient un phénomène masculin  enviable et dont ils s’enorgueilliraient. Ils se vanteraient d’avoir des règles longues et abondantes. Et le congrès financerait un institut national de la dysménorrhée pour enrayer les désagréments menstruels ».

 Ces 277 villages ont été soutenus tout au  long du processus de construction des latrines et de vulgarisation des comportements hygiéniques par Plan Niger. L’organisation poursuit ses efforts dans l’amélioration des conditions de vie des populations surtout vulnérables. Cette expérience fait aujourd’hui l’objet d’une étude par une université américaine.  Cette approche originale a permis un tant soit peu à beaucoup de  ménages des villages qui ne sont pas encore dans le processus de l’Atpc de disposer des toilettes qui ne sont pas du reste  un luxe. Surtout que l’on trouve dans des  familles des zones rurales des personnes qui ont des portables qui coûtent plus cher que la construction des  toilettes. Aujourd’hui, il reste à document cette approche pour voir dans quelles mesures la reproduire afin de donner la chance à plus de ménages de disposer de cette infrastructure.

Dans ce pays, le Réseau nigérian des journalistes pour l’eau et l’assainissement travaille à orienter  une partie de la  Zakhat vers la construction des toilettes au profit des ménages démunis dans les campagnes. « Nous sommes en train de sensibiliser des commerçants au lieu d’offrir de l’argent aux personnes dans la rue, de construire des toilettes dans des villages. Il y a des commerçants qui mobilisent jusqu’à 500 millions de francs Cfa de Zakhat. Si une partie de ce montant est affectée à la réalisation des infrastructures d’assainissement, le nombre de bénéficiaires serait augmenté  », argumente  Ousmane Dambadji.

                                                                                               

 

 

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: