Fin des travaux de la 3e édition du Forum de haut niveau : Relever le défi du financement avec la coopération sud-sud

Alain TOSSOUNON (Envoyé spécial)

Ouverte le jeudi 21 novembre, la 3e édition du Forum de Haut Niveau sur l’eau et l’assainissement pour tous d’Abidjan a pris fin le samedi 23 novembre. En dehors des sessions thématiques qui ont permis aux décideurs et acteurs du secteur, de mieux appréhender la contribution et l’importance de la coopération sud-sud pour le financement des besoins en infrastructures d’eau et d’assainissement, plusieurs décisions ont été prises au terme de trois jours de discussion.

SONY DSCPassage de témoin au ministre camerounais

C’est avec un « sentiment de satisfaction » selon le Secrétaire Exécution de l’Agence intergouvernementale Eau et Assainissement pour l’Afrique, Idrissa Doucouré, que les rideaux de la 3e édition du Forum de Haut Niveau sont tombés au Sofitel Hôtel. Avec plus de 600 participants, le forum d’Abidjan a tenu toutes ses promesses en termes de participation. Et c’est à juste titre qu’une mention spéciale a été décernée à celui qui est devenu désormais ancien président du Conseil des ministres, l’honorable Wassalké Boukhary, ministre de l’Eau et de l’Assainissement de la République du Niger,  pour cette mobilisation réussie. Le bilan reste tout aussi positif du point de vue de l’expansion et de la dimension que prend l’institution en Afrique et à travers le monde. Car, le nombre de pays membres, est passé de 17 membres en 2010 à 32 en 2013. Désormais, l’Union des Comores, la République Démocratique du Congo et l’Egypte font partie intégrante de la grande famille EAA.

De même, en dressant le bilan de cette 3e édition, le Secrétaire Exécutif n’a pas caché sa satisfaction  avec 37 pays africains présents et 47 ministres et chefs de délégation. « Nous avons de réels motifs de satisfaction », a-t-il indiqué avant de tirer un coup de chapeau au chef d’Etat, Alassane Drame Ouattara et au gouvernement de la Côte d’Ivoire qui avec l’organisation de ce forum, reprend progressivement sa place sur la scène internationale.

Egalement, très attendu pour permettre aux pays de saisir les opportunités de financement et d’affaires, le forum d’Abidjan a été un franc succès. Parce que,  en termes d’opportunités de financement avec les rencontres B to B et B to G,  2,300 milliards de dollars ont été mobilisés pour 26 contrats de financements et de projets signés dont 16 dans le domaine de l’eau et 6 dans le domaine de l’assainissement.

Sans oublier qu’après les deux dernières années de la mise en route des reformes engagées par l’institution en 2010, elle a réussi à capter 60 milliards de FCFA pour la mise en œuvre directe des contrats programmes favorisant ainsi,  un accès durable et équitable à l’eau et à l’assainissement à plus de 11 millions d’Africains. Dans sa vocation d’accompagner les pays, EAA a aussi aidé à mobiliser plus de 550 milliards de FCFA pour la mise en œuvre de divers projets prioritaires. Un programme phare sur l’eau d’un montant de près de 130 milliards de francs CFA au profit du Burkina Faso, du Cameroun, du Tchad, de la Côte d’Ivoire, du Congo et de la Guinée démarrera dans les prochains jours pour offrir de  l’eau potable a plus de 3 millions d’Africains. L’institution est donc sur la bonne voie et le forum est dorénavant inscrit dans l’agenda de la vie du secteur de l’eau et de l’assainissement dans le continent africain.

 Le Cameroun prend le témoin pour  2014

Après avoir autorisé la mise en place du Comité consultatif technique de 13 membres, qui remplace le conseil d’administration comme convenu lors de la session ordinaire de 2012, l’une des grandes décisions du Conseil des ministres est le choix du Cameroun pour abriter le prochain forum de 2014. Et très fier de ce choix, le nouveau président du Conseil des ministres, le ministre camerounais en charge de l’eau connu pour son dynamisme et son engagement dans le secteur, Dr Basile Atangana Kouna, a salué le travail remarquable accompli par son prédécesseur en déclarant : « Quand vous héritez d’un champ aussi fertile, il faut savoir en être digne pour pouvoir le fructifier. Nous tacherons d’ajouter de la terre à la terre », a-t-il soutenu en prenant la résolution de continuer avec les reformes de l’institution et surtout de veiller à l’aboutissement des contrats et lettres d’intention de convention de financement signés au cours du forum. A cet effet, le nouveau président qui a pris conscience de ses nouvelles missions, a signalé : « je m’investirai personnellement à la concrétisation des contrats et intentions de partenariats.

Présent à la cérémonie de clôture, le Président du Partenariat français pour l’eau, M Henry Le Grand qui a dit avoir été impressionné par la mobilisation et l’engagement des participants à répondre aux défis de l’accès à l’eau et l’assainissement, a souligné que « l’eau reste une véritable urgence au plan international, humanitaire en général et en Afrique en particulier ». Et martelant que la communauté internationale ne doit en aucun cas ignorer cette situation inacceptable à un moment où elle s’engage pour l’agenda post-2015, il a levé le voile sur les perspectives de partenariat avec EAA sur les objectifs post-2015 et avec les pays africains sur des projets concrets.

Aller vers les opportunités d’affaires et  financements innovantsSONY DSC

L’un des messages forts de ce forum a été l’appel lancé aux gouvernements africains  pour qu’ils s’investissent résolument dans le développement d’approches et de technologies innovantes. Tout simplement, parce que pour les uns comme pour les autres, « l’Afrique doit cesser d’être un réceptacle de technologies et approches obsolètes et non durables». C’est pourquoi, une grande recommandation a été faite pour que les pays saisissent les opportunités qu’offre la coopération sud-sud pour accélérer l’accès à l’eau et à l’assainissement dans le continent. Avec les leçons tirées des expériences présentées, la voie est tracée pour que ces expériences soient dupliquées   pour accroître les financements destinés au secteur.  De même, une place de choix devra être accordée aux mécanismes de financement innovants qui font école pour appuyer la mise en œuvre des projets et programmes. De ce point de vue, l’Afrique qui dispose encore d’un réel potentiel en matière de Petites et Moyennes Entreprises (PME), devra trouver les moyens et les approches pour l’exploiter au mieux.  Pour beaucoup d’acteurs, il est temps que l’Afrique se réveille pour capter les opportunités de financement qui existent dans les banques du sud qu’elles soient commerciales ou non pour faire face aux défis de financement du secteur. Avec une telle approche, il est attendu des Etats, une facilitation pour veiller à la sauvegarde des intérêts des populations.

Enfin, à l’heure où le monde se focalise sur les objectifs post-2015, le forum a appelé à travailler pour que le secteur de l’eau et de l’assainissement figurent parmi les priorités urgentes des agendas des pays africains.

Alors que le forum d’Abidjan relève désormais du passé, les regards sont tournés vers le prochain forum qui se tiendra au Cameroun en 2014. Et après la coopération sud-sud, il y a de fortes chances que les technologies du futur et la mise à large échelle des projets, soient à l’ordre du jour des prochaines retrouvailles. Si tout reste à affiner dans les tous prochains jours et mois selon Idrissa Doucouré, le forum d’Abidjan aura vécu avec l’espoir que l’Afrique et ses pays, devront faire de l’axe de coopération sud-sud, un tremplin dans la mobilisation des ressources pour le financement de la fourniture des services d’eau et d’assainissement en Afrique.

One Trackback to “Fin des travaux de la 3e édition du Forum de haut niveau : Relever le défi du financement avec la coopération sud-sud”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: