Journée mondiale de l’hygiène des mains : La direction de l’Assainissement assure la promotion du lavage des mains

Paule Kadja TRAORE (Sénégal)

Lavage-mains2(1)-1 (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

Des milliers d’enfants de moins de cinq ans  meurent chaque année e de maladies diarrhéiques et de pneumonies. Pourtant, le lavage des mains des avec du savon peut aider à réduire l’incidence de ces maladies. D’où l’ambition de la direction de l’Assainissement d’introduire dans le programme scolaire des séances de lavages des mains avec du savon.

Dans les pays en voie de développement la prévalence des infections nosocomiales se situe entre 40 et 50 %. Selon une étude de l’Organisation mondial de la santé (Oms) datant de 2010, dans ces pays, 3,38 % des enfants meurent chaque jour d’infections nosocomiales.
Au Sénégal, même si des statistiques réelles n’existent pas encore pour cerner l’ampleur du mal, des informations en provenance d’une étude réalisée en 2010 font état de 6,95 % et 3,9 % des cas d’infections nosocomiales recensées respectivement dans les hôpitaux de niveaux 2 et 3. Pour vaincre ce fléau, la journée mondial de lavage  a été instituée en 2008 par l’Oms. Célébrée tous les ans durant la journée du 15 octobre, cette initiative vise à sensibiliser les populations à l’importance du lavage des mains au savon. Ce geste considérée comme moyen de prévention efficace et abordable des maladies.

Selon les spécialistes, le lavage des mains avec du savon permet de réduire l’incidence de la diarrhée de près de 50 pour cent et celle des infections respiratoires de près de 25 pour cent.
Selon le directeur de l’Assainissement Adama Mbaye, que nous rencontré ce mardi, à l’occasion de la commémoration de ladite journée, en Afrique, plus de 5 mille enfants de moins de cinq ans décèdent chaque année des suites d’une maladie diarrhéique due à l’utilisation d’eaux contaminées… alors que le «remède» est connu et simple à mettre en œuvre: se laver les mains après avoir été aux toilettes ou avant de manger. Pour lui, le lavage des mains avec du savon est le moyen le plus efficace et le moins coûteux de prévenir les maladies diarrhéiques et les pneumonies. C’est pourquoi soutient-il « Il est important d’instaurer de bonnes habitudes d’hygiène dès le bas âge est primordial pour la protection des enfants contre les maladies et la mortalité ». Selui, M. Mbaye pour lutter contre ce fléau, son département en dehors des manifestations marquant la  célébration de la Journée du lavage des mains, prend de plus en plus d’initiatives  afin de changer les mentalités et les principes d’hygiène de base. Il ambitionne également d’introduire en collaboration avec le ministère de l’éducation des moments réservés à l’apprentissage du lavage des mains avec du salon. Ce, en vue de les habitués à répétition régulièrement ce geste «sauveur». Car, d’après lui, plusieurs études menées ces dernières années, ont révélé que le lavage des mains est une des plus efficaces et des moins couteuses mesures de prévention contre les maladies dans les foyers, dans les écoles, dans les lieux publics, représentant ainsi la pierre angulaire de la santé publique. «Se laver les  mains avec de l’eau n’est pas suffisant, l’utilisation de l’eau et du savon à des moments critiques, peut améliorer considérablement la santé publique» précise-le directeur de l’Assainissement.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: