3e édition du Forum de Haut Niveau sur l’eau et l’assainissement d’Abidjan : EAA-Bénin rencontre le patronat

Alain TOSSOUNON (Bénin)

Afin d’inciter le secteur privé du Bénin à participer au prochain Forum de Haut Niveau et à s’intéresser au secteur de l’eau et de l’assainissement, EAA-Bénin a organisé hier 3 octobre, une séance d’échanges avec le patronat béninois. Un moment de partage d’informations qui a permis de jeter les bases d’un partenariat en devenir pour amener le secteur privé du Bénin à saisir les opportunités d’affaires dans le secteur.

EAA patronatEAA-Bénin s’ouvre au secteur privé béninois. Loin d’être une opération de charme, en introduisant cette première séance historique, la Représentante-Résidente, Ndeye Coura Ndoye, a indiqué qu’elle visait à faire découvrir au patronat, les opportunités d’affaires qui s’offrent à lui dans le cadre du Forum et au-delà, dans tout le secteur. Mais avant, à l’ occasion des 25 ans que célèbre EAA, le Chef division et Appui aux programmes, Edmond Attakin, a présenté le chemin parcouru de cette institution, hier CREPA, aujourd’hui devenue Agence intergouvernementale Eau et Assainissement pour l’Afrique (EAA). Tout en rappelant quelques dates marquant le quart de siècle d’existence de cette institution, il a rappellé qu’avec son approche multisectorielle qui permet de développer des solutions intégrées, innovantes et durables au profit des pays africains, EAA ambitionne une « Hygiène, un Assainissement et de l’Eau pour tous et pour toujours dans une Afrique prospère et rayonnante ». A son actif, elle a déjà investi 70 milliards de FCFA, donner de l’eau à 25 millions de personnes et faciliter la mobilisation de 550 milliards de FCFA pour le secteur. Au Bénin, c’est environ 10 milliards qui ont été investis par EAA-Bénin, plus de 1,5 millions de personnes directement touchées, l’extension du réseau de la SONEB sur au moins 20.000 mètres, la  réalisation de 100 Bornes fontaines, la réalisation et distribution de 1500 Postes d’Eau Potable et de 2500 lave-mains dans les écoles et au niveau des vendeuses de denrées alimentaires. Mais ce n’est pas tout. EAA-Bénin a aussi réaliser plus de 7000 latrines familiales et 250 latrines institutionnelles de démonstration tous types confondus (Mozambique type CREPA, VIP, ECOSAN, etc.) et renforcée les capacités de 1500 professionnels du secteur.

Le Forum d’Abidjan comme rendez-vous d’affaires pour le secteur privé   

En dépit de tous ces efforts, l’avènement d’une Afrique ou tous les Africains ont accès à l’eau et aux services d’assainissement étant encore loin, EAA avec les réformes engagées entend donner une nouvelle dimension à son combat. Car en effet,  300 millions d’Africains demeurent encore dans l’angoisse de la soif et 640 millions sont sans assainissement. Pendant ce temps, le gap en matière de financement du secteur se fait de plus en plus grand. Une situation que EAA s’est engagée à corriger avec l’organisation annuelle d’un Forum de Haut Niveau pour inciter les décideurs à agir vite et bien en faveur de ce secteur vital pour la santé des populations et important pour le développement des Etats. Dans cette démarche et à ce grand rendez-vous d’échanges et de partage de connaissances, le secteur privé a toute sa place. C’est le message porté à l’endroit des investisseurs béninois surtout que pour l’édition 2013 de ce forum, la coopération sud-sud sera au cœur des discussions. Et les investisseurs africains et béninois sont appelés à saisir les opportunités  qui se présenteront notamment avec la participation annoncée des investisseurs de l’Inde, la Chine, la Malaisie ou la Turquie.

Répondant à cet appel de EAA-Bénin, le représentant du patronat du Bénin à cette séance, le Directeur exécutif adjoint, Mohammed Rabiou Salouf, visiblement impressionné par les réalisations, a tout de suite sollicité EAA pour que dans les Etats, à travers leurs organisations faitières,  soit promu le Partenariat Public-Privé. Et tout en insistant sur l’environnement des affaires qui doit être propice avant tout engagement du privé, il a souhaité que le contact établi à travers la séance se maintienne. De même, il a souhaité que EAA communique mieux sur ses réalisations et son savoir-faire et à cet effet, il a suggéré une séance élargie à un parterre de promoteurs privés pour un écho plus retentissant.

Marquant toute la disponibilité de EAA à voir le secteur privé prendre toute sa place dans le secteur, la Représentante-Résidente a pris l’engagement de rendre compte et de faire le plaidoyer pour qu’au cours du forum d’Abidjan, la parole soit donnée au secteur privé pour que ses préoccupations soient partagées.   Ainsi, au-delà de cette séance, désormais, en attendant un partenariat fécond, le dialogue prometteur entre EAA-Bénin et le patronat béninois est un acquis.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: