Baai Maas TAAL, Secrétaire Exécutif de AMCOW : «… le niveau de respect des engagements est très faible »

 

 

Mandaté par  les  Chefs d’Etat  pour suivre les progrès et la mise en œuvre des engagements et déclarations pris par chaque pays en matière d’assainissement afin de rendre compte lors du prochain sommet de l’Union Africaine, le Conseil des Ministres Africains de l’Eau (AMCOW) est à pied d’œuvre à travers l’organisation des réunions préparatoires qui se tiennent à Dakar depuis le 9 septembre pour l’Afrique du Centre et de l’Ouest. Dans cet entretien, le Secrétaire Exécutif de l’institution africaine, Baai Maas Taal,  revient sur les enjeux de ce processus de suivi avant la conférence de AfricaSan 4, interpelle chaque gouvernement et parle de l’importance de la prise en compte de l’équité et de l’inclusion dans les questions relatives à l’eau et à l’assainissement.AMCOW

 

Monsieur Taal, hier vous avez fait un important discours lors de la réunion préparatoire  d’AFRICASAN 4 tenue par les pays de l’Afrique Centrale et qui se poursuit avec les pays d’Afrique de l’Ouest ces 11 et 12 Septembre. Vous avez déclaré que ces rencontres sont très importantes pour le processus enclenché par AMCOW. Pourquoi?

 

Ce qu’il faut savoir,  c’est que nous avons été mandatés par les Chefs d’Etat d’Afrique pour leur présenter lors du prochain sommet de l’Union Africaine, l’état des lieux des OMD du sous-secteur de l’assainissement. Pour ce faire, nous devons faire le suivi du respect des engagements pris par les gouvernements, notamment à ethikwini en 2008, de consacrer 0, 5% de leur PIB à l’assainissement. Nous devons aussi voir ce qu’il en est de leur engagement à réduire de moitié le nombre de personnes qui n’ont pas accès à un assainissement décent. C’est vrai qu’il y a des pays qui sont sur la bonne voie mais dans nombre de pays,  le niveau de respect des engagements est très faible. Certains pays n’ont même pas de budget consacré à l’assainissement, d’autres n’ont pas de ministère de l’assainissement qui est éclaté dans différents ministères. Le Sénégal est un exemple de bon élève dans le domaine puisqu’ un autre engagement était d’avoir dans les pays, un ministère de tutelle et lui allouer un budget. Donc, ces rencontres nous permettront de savoir si les pays ont respecté cela en ayant un ministère spécifique, un budget ou un montant conséquent consacré au sous-secteur. Ainsi, nous pourrons avoir des plans d’actions pays puisque certains pays n’ont ni plan d’actions, ni stratégies. Et ainsi, lors d’AFRICASAN 4, chaque pays va présenter un rapport qui nous permettra de connaître les bons et les mauvais élèves pour ce qui concerne les OMD.

 

Pouvez-vous nous rappeler le deadline pour la transmission des rapports par pays ?

Tout à fait. Puisque, nous allons tenir AFRICASAN 4 en septembre 2014, nous avons besoin de disposer des rapports au premier trimestre 2014 parce qu’on devra y travailler avant que chaque gouvernement ne valide son rapport. Le processus démarre en janvier pour que nous ayons le temps de retourner le travail aux gouvernements qui ne vont pas nous dire pourquoi vous avez pris telle ou telle autre information. Ainsi, tout sera validé avant la conférence.

 

Une autre préoccupation a trait à l’équité et l’inclusion. Ce sont des notions très importantes notamment pour l’après 2015. Quelle est la place que vous accordez à l’équité et l’inclusion dans le processus d’AFRICASAN 4 et dans les nouvelles politiques au niveau des Etats?

Si vous voyez bien pour l’inclusion, nous avons ce qu’on appelle “le forum genre” où les femmes et les minorités sont prises en compte dans le processus tout comme les groupes de jeunes; les organisations de la société civile sont représentées à toutes nos rencontres. ANEW, par exemple représente les OSC aux rencontres de Dakar. Seulement, pour l’équité,  c’est un peu plus complexe parce que, généralement,  pour l’assainissement, c’est un problème de pauvreté, de système économique en Afrique. Ce sont là des questions sur lesquelles nous travaillons.

 Entretien réalisé par Rockaya Aidara (Wsscc) assistée de A.Tossounon et R.Kane (WASH-JN)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: