Forum de haut niveau sur l’eau et l’assainissement de Dakar: Les grandes décisions du Conseil des ministres des Etats membres

Alain TOSSOUNON (Envoyé spécial à Dakar)

Photo Conseil des minsitres Forum EAA_DakarAujourd’hui 12 décembre 2012, la deuxième édition du Forum africain de Haut Niveau sur l’Eau et l’Assainissement pour tous organisée, en collaboration avec le Gouvernement du Sénégal, a démarré a l’hôtel King Fahd Palace, avec le Conseil des ministres des Etats membres de l’Agence Intergouvernementale panafricaine Eau et Assainissement pour l’Afrique. Avant l’ouverture officielle par le chef d’Etat sénégalais, Macky Sall, les ministres réunis ont pris d’importantes décisions destinées à renforcer l’ancrage de l’institution et l’amélioration de l’accès à  l’eau et à l’assainissement dans les Etats membres.

Levant un coin de voile sur les décisions issues du Conseil des ministres, le Ministre  sénégalais de l’hydraulique et de l’assainissement, Oumar GUÈYE, a indiqué que 3 grandes résolutions ont été prises. Dans un premier temps, il a laissé entendre, que les ministres ont unanimement retenu l’impérieuse nécessité d’instituer une stratégie de coordination entre l’Agence intergouvernementale panafricaine EAA et le Conseil des ministres africains chargés de l’eau (AMCOW). Deuxièmement, les ministres ont souligné la nécessité de rendre opérationnelle, les nouveaux organes de l’institution. Il s’agit de la Fondation dont le but sera de collecter et gérer des ressources financières pour la promotion de l’accès des populations les plus vulnérables à l’eau et à l’assainissement, le Centre de Recherche destiné à promouvoir et à coordonner la recherche sur les solutions appropriées et le développement des connaissances dans le secteur sur l’ensemble du continent. Et enfin,  l’Agence d’exécution attendue pour se positionner comme une structure d’appui aux Etats et aux autres intervenants du secteur pour la mise en œuvre des programmes.

Enfin, comme grande décision, les ministres ont clairement indiqué que les Etats membres devront dans leur ensemble, apporter leur soutien à EAA. Et ce, à travers la signature pour certains, des accords de siège et pour les anciens, leur révision.

Par ailleurs, la rencontre des ministres a accueilli de nouveaux adhérents avant de demander aux Etats, d’entreprendre avec EAA dans chaque pays, la signature des contrats programmes. Les nouveaux Etats membres  ont été invités à jouer pleinement leur rôle.

Abordant la question des enjeux des secteurs de l’eau  et de l’assainissement, les ministres ont reconnu la nécessité de «prendre très au sérieux l’eau et l’assainissement»  en multipliant leurs efforts. Et même si à trois ans de l’échéance de 2015, l’espoir pour l’atteinte des OMD dans les deux secteurs n’est pas permis, ils se sont engagés à redoubler d’efforts en augmentant les financements destinés aux deux secteurs.  Un appel a aussi été lancé aux partenaires pour un accroissement de leur aide. «C’est un secteur qui fait l’objet d’une demande sociale très forte et les populations doivent avoir de l’eau, une bonne eau et également avoir accès à l’assainissement qui une question de dignité», a martelé le ministre sénégalais de l’hydraulique», qui a invité les Etats à plus d’engagement et à une volonté politique plus forte.

One Comment to “Forum de haut niveau sur l’eau et l’assainissement de Dakar: Les grandes décisions du Conseil des ministres des Etats membres”

  1. c’est intéressant et édifiant les grandes décisions prises pourvu qu’elles soient appliquées dans nos états membres pour le bien être des populations

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: