Conseils relatifs à la rédaction des articles

Chers Collegues, je partage avec vous ces informations utiles pour la redaction des articles. Il est integralement copie sur le site de IRC

Les articles de terrain vous offrent l’occasion de partager les connaissances, les idées et les expériences avec d’autres personnes. Avant de vous atteler à la rédaction de votre histoire, vous voudrez parcourir les conseils relatifs aux articles ci-dessous pour vous aider à structurer votre écrit. Veuillez y inclure vos nom et prénoms, courriel, numéro de téléphone.

Titre : choisissez un titre qui saisit l’essence de ce que vous voulez communiquer
Langue : anglais, français ou espagnol
Style : concis et simple.
Originalité : tous les articles proviendront de l’auteur qui les propose.
Longueur : 700 -1000 mots

Pendant la composition de votre article:

Essayez de raconter une histoire d’un événement ou une série d’événements qui ont une influence profonde positive ou négative sur vous ou sur les personnes au sujet desquelles vous écrivez

Les bonnes histoires se servent d’un langage simple prennent en compte l’intérêt humain d’un projet. Elles ressemblent à un récit individuel relatif à un projet

Montrez, ne racontez pas. Faites vivre au lecteur les événements et les émotions décrits dans le regard des participants

Rappelez vous les « cinq Q » (Qui ? Quoi? Quand ? Où ? et Pourquoi ?) : Les histoires comprendront un résumé d’un événement ou d’une activité de même que les difficultés rencontrées, les leçons d’expériences, les succès, etc. Les lecteurs devraient en tirer une idée claire de ce qui a marché ou de ce qui n’a pas marché dans certains contextes – et des idées dont ils pourraient de servir.

Commencez par un gros titre qui accroche le lecteur et qui présente clairement et avec imagination les principaux personnages, le thème central de l’histoire

Dans la mesure du possible, les histoires devraient comprendre une photographie (en format .JPG), de préférence de personnes engagées dans une activité ou un événement.

Les photos numériques se prendront en résolution de 3 méga pixels au moins. Vous voudrez ne pas coller les photos dans un document MS Word et ne pas modifiez ou comprimer les photos, car cela en réduira la qualité. (Ce point est sans objet si vous l’envoyez par la poste). Prière, légender la photo.

Les histoires comprendront également une citation d’une ou deux des bénéficiaires ou toute autre personne impliquée dans le projet pour ajouter du contexte et de la crédibilité. Citez leurs noms et prénoms, et qualité.

Ecrivez par cœur. Racontez votre histoire honnêtement, entièrement, et succinctement.

Terminez par une conclusion qui résout le conflit/défie de manière positive, qui laisse les lecteurs avec un moment de soulagement, Ouf! ou Wao ! ou Bien !

Evitez les sigles et si vous les incluez, les expliquer au premier usage.

Retenez les 3 étapes suivantes:

Présentez le sujet, le défi, et/ou l’opportunité : Vers la fin du premier paragraphe, les lecteurs devront avoir une compréhension claire de la principale question.
Réponse : Après avoir introduit le sujet, allez directement à la réponse. L’intention de relever le défi constitue l’idée principale de l’histoire, et contient la plupart du temps des détails de l’histoire. Qu’est-ce que le programme ou l’initiative a réalisé, et qui ou quoi se destinait-il à aider ? Comment a-t-il fonctionné ou a-t-il marché ?
Résultats, et/ou impact, leçons d’expérience: Les résultats et l’impact s’accrochent à l’histoire, et permettent au lecteur de comprendre comment la réponse au défi a satisfait à l’opportunité décrite au commencement.

Faites attention:

Assurez-vous que votre histoire porte principalement sur des personnes plutôt que des organisations. Il ne s’agit pas pour vous de faire de la publicité pour votre ONG.
Gardez-vous des affirmations irréalistes – Tout était terrible avant que nous ayons fait ceci, et tout est merveilleux après que nous l’ayons fait. Nous recherchons des leçons, pas des miracles!
Gardez-vous d’impliquer des gens qui n’en savaient rien avant l’intervention – si les gens n’agissaient pas de la meilleure manière, ils avaient probablement leurs raisons. Il y a beaucoup d’obstacles au changement.

Nous espérons avoir bientôt de vos nouvelles !

Tags:

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: