WASH-JN Le west african wash journalist network (réseau ouest africain des journalistes wash), est né.

Impulser une dynamique aux réseaux nationaux et contribuer à une visibilité de la problématique du secteur eau, hygiène et assainissement dans nos pays respectifs tel est la mission première du nouveau réseau créé.

Une cinquantaine de journalistes venus de la sous région (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Conakry, Libéria, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Léone, Togo, du Ghana) et du Cameroun ont pris part à l’assemblée constitutive.

Rencontre organisée avec l’appui de la coalition WaterAid et du Conseil de concertation pour l’approvisionnement en eau et l’assainissement (WSSCC), deux ONG partenaires œuvrant dans le domaine.

L’objectif de la rencontre était d’installer une structure qui servira d’interface entre les autorités, les organisations non gouvernementales (ONG) et les populations en vue d’une meilleure prise en compte de la problématique de l’accès à l’eau potable et aux services sociaux de base en matière d’hygiène et d’assainissement.

Durant leurs travaux, les délégués parmi lesquels le Cameroun ont analysé les voies et moyens pour aboutir à une organisation plus forte et plus efficace. Les débats ont porté sur les textes statutaires et réglementaires de l’organisation qui doit être indépendante et libre de ses orientations et de sa politique en matière de promotion et de développement du secteur eau, hygiène et assainissement dans la sous région ouest africaine.

Ont aussi été abordé, les questions du fonctionnement du réseau, sa stratégie de mobilisation des énergies et des ressources financières nécessaires à la mise en œuvre des projets et programmes et ses rapports avec les gouvernements et les partenaires financiers. Au terme des travaux, le siège a été choisi par consensus à Accra capitale ghanéenne, et la présidence rotative.

Le bureau régional a également été constitué et par consensus, sept (07) membres mis en place pour un mandat de deux ans, renouvelable une seule fois. Le poste de coordinateur est revenu à Racine Kane qui dirigeait déjà le comité de pilotage. Le Mali occupe le poste du Secrétariat à la communication, le Niger celui de chargé des relations avec les partenaires.

La trésorerie générale a été attribuée au Bénin, le Togo se charge de la thématique Assainissement, le Cameroun, qui a participé aux travaux comme invité avec Eddy Patrick Donkeng aura pour charge de mettre sur pieds le réseau national avec une vue sur l’Afrique centrale.

La rencontre d’Accra s’est déroulée en présence de la représentante régionale de WaterAid Afrique de l’ouest, Mme Mariame Dem, et nombre de personnalités, partenaires et acteurs, notamment le chef de la division communication du Centre de recherche pour l’eau potable et l’assainissement (CREPA), Mme Yacine Diene Traoré. Cette nouvelle organisation marque l’aboutissement d’un processus qui avait débuté en décembre dernier à Bamako.

http://www.237online.com

Tags: ,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: