LE VOLONTARIAT DE L’UNION AFRICAINE : LA SOLUTION AU PROBLEME D’ASSAINISSEMENT EN AFRIQUE.

Le problème d’assainissement  est un sujet d’actualité partout dans le monde et particulièrement dans les pays en développement.  L’eau insalubre, le manque d’assainissement et d’hygiène sont les principales causes de la diarrhée qui tue chaque année au moins 1,2 million d’enfants de moins de cinq ans ; soit environs 5.000 enfants chaque jour. Des milliers de filles ne vont pas à l’école fautes de toilettes privées, perpétuant ainsi le cycle de la pauvreté. Plus de 1,1 milliard d’individus n’ont pas d’installations d’assainissement et défèquent à l’air libre. Des politiques, des législations aussi riches que diversifiées  existent tant au niveau international que régional. Des stratégies sont développées par les organisations spécialisées et la société civile y apporte ses contributions. Cependant, à plusieurs niveaux, ces initiatives rencontrent des résistances du fait de la non perception des enjeux et réalités de la chose. Il est ici proposé une autre façon d’impliquer la population africaine. Former et déployer des volontaires africains pour l’accès a l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement.

Les jeunes volontaires de l’Union africaine pour un accès universel a l’eau, l’hygiène et l’assainissement.

 Environ 62℅ de la population globale de l’Afrique aujourd’hui se situent en-dessous de 35 ans et plus de 20℅ ont entre 15 et 24 ans. A l’horizon 2020, plus de 70% auront moins de vingt ans. Seulement, cette frange quoiqu’importante est encore mal ou sous exploitée. Le programme des Jeunes Volontaires de l’Union Africaine (JV-UA) est un programme continental de développement qui recrute et travaille avec de jeunes volontaires à travers tous les Etats membres de l’Union Africaine. Leur formation inclut notamment le leadership, le travail d’équipe, le secourisme, le comportement en société, la recherche documentaire et l’acquisition de compétences interculturelles. Elle prend place dans des ateliers de formation dans un Etat Membre présélectionné où les volontaires sont convoyés pour la période de formation. Il regroupe de jeunes gens pour un partage de compétences, de connaissances, de créativité et d’apprentissage en vue de bâtir un continent plus intégré et par voie de conséquence, renforcer l’importance du rôle de l’Afrique dans un monde globalisé.

Au niveau de l’Afrique, et à la faveur de ces éléments, il est possible d’atteindre les objectifs spécifiques retenus pour l’assainissement pour tous en Afrique. Cette approche met en avant, d’une part dans le cadre de l’éducation, de l’information et de la communication pour un changement de comportement : l’introduction d’un module spécifique WASH dans le curriculum existant. D’autre part, dans le cadre d’une implémentation plus efficace, les organismes et organisations au service de cette cause sont également encouragés à solliciter le service de ces jeunes africains dynamiques, formés et disponibles pour accomplir ces politiques pour le compte de l’Afrique.  Initiative rendue possible dans le cadre d’un déploiement dans les pays se trouvant dans l’axe des priorités aux questions d’accès à l’eau l’hygiène et l’assainissement.  Dans la méthodologie de la formation, des éléments tels que l’occasion qui est donnée de se confronter aux discussions avec les Chefs d’Etats ainsi qu’à l’exposition médiatique peuvent être utilisées aux fins de plaidoyer. De plus, plusieurs scénarii permettent de mettre les participants dans des conditions professionnelles réelles. Ainsi, des projets sont montés et directement applicables pour des situations impliquant les populations et le développement. Les groupes thématiques en sont les illustrations : VIH/SIDA, Changement climatique, Négociations et résolutions des conflits… L’accès a l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement pourquoi pas ?

La promotion de l’hygiène et de l’assainissement est une question d’approche, une approche participative.

 Le 21 Juin 2011, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, et le Directeur exécutif du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF)), Anthony Lake, ont lancé une campagne quinquennale qui vise à renforcer l’assainissement dans les pays en développement afin de réduire la mortalité infantile. Il avait déjà en 2009 indiqué que « notre planète a besoin de plus que de l’action des gouvernements ; chacun d’entre nous a son rôle à jouer. »  L’assainissement peut être considéré comme un processus par lequel des personnes peuvent vivre dans un environnement plus sain. Ce qui suppose la mise en œuvre des moyens physiques, institutionnels et sociaux dans différents domaines. Les difficultés réelles se situent au niveau de l’application des lois, décisions et programmes. Chevauchement des responsabilités, mal gérance des fonds alloués aux projets, conflits d’intérêts liés aux postes et aux titres, désintérêts des populations cibles.

Une analyse faite par Patrice Boulleys en 2008 relèvent que « ceux-ci sont conséquents à un travail non coordonné entre les différentes parties prenantes; une redistribution des responsabilités entre plusieurs institutions, les ressources financières peu disponibles, une faible implication des populations. »  Il faudrait renforcer l’adhésion des ménages dans la résolution des problèmes d’assainissement. Il est pour cela indispensable de mener des campagnes d’éducation et de sensibilisation sur la gestion environnementale. Pour ainsi dire la nécessité d’une gestion participative pour palier aux problèmes d’assainissement. Ces aspects sont entre autres le quotidien et les responsabilités des populations. L’Hygiène et l’Assainissement  promues sont les résultantes d’un processus dont l’objectif est d’emmener les populations à s’informer, comprendre et adopter des pratiques exemplaires en matière d’hygiène et d’assainissement ; ceci afin de protéger leur environnement et prévenir les maladies.

Plusieurs organismes internationaux existent et on entre autres stratégies des programmes de volontaires, des réseaux de journalistes et communicateurs, des représentations régionales etc. L’objectif est de les rendre plus efficaces grâce a la participation d’une composante qualitative et quantitative : une jeunesse engage pour le développement. Le corps des volontaires de l’Union africaine qui n’est qu’a sa troisième édition en 2012, est a utiliser dans les politiques et différents plans stratégiques. Ainsi, avec le Secrétaire General de l’Union Africaine, s’ « Il est temps de mettre l’assainissement et l’accès aux toilettes au centre de nos discussions sur le développement », il est temps d’impliquer l’un des plus jeunes instruments de développement africain : le corps des jeunes volontaires.

Imaginons, une jeune femme ou un jeune homme volontaire dans une communauté mettant à contribution ses compétences et connaissances pour une année. C’est en moyenne 2160 heures de service qu’il ou elle offre ainsi à la communauté au sein de laquelle il/elle est déployé(e). Il est donc inutile de redire l’impact qu’une troupe de jeunes volontaires peut créer dans un bref délai. Pendant longtemps, il a été plus question de l’envoi des troupes de maintien de paix dans les zones de conflits, de guerre ou de troubles civils. Considérant leurs contributions positives, le Corps des Jeunes Volontaires de l’Union Africaine cherche à reproduire cette dynamique dans un cadre civil. La jeunesse africaine peut une fois de plus être déployée pour offrir ses services en aidant le développement et la réalisation du destin commun d’un continent ou l’assainissement est amélioré, permettant de mettre en condition d’épanouissement les africains, en particuliers les femmes et les jeunes filles qui peuvent être prises pour cible lorsqu’elles sont seules dehors.

Eddy Patrick DONKENG

donkengeddy@gmail.com

Camerwash

About these ads

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 875 other followers

%d bloggers like this: